Comment connaitre le taux d’humidité dans mes murs ?

Publié le : 07 juillet 20234 mins de lecture

Vérifier constamment le taux d’humidité dans sa maison tant dans les parties communes et privatives permet de vivre dans un local sain. Actuellement, la présence d’humidité des murs est devenue un problème récurrent, surtout dans un logement ancien. Mais avant d’y remédier avec des traitements adéquats, il faudra déjà commencer par examiner les causes ainsi que la gravité de la situation. Si cela semble être assez complexe pour certains, ce n’est pas pour autant qu’il faut paniquer. En suivant quelques conseils, vous arriverez sans aucun problème à détecter les éventuels problèmes d’humidités dans vos murailles.

Comment savoir si votre mur est humide ou non ?

D’une manière générale, avec un simple coup d’œil, vous pouvez déjà repérer une trace grisâtre qui est synonyme de l’humidité de votre muraille. Mais pour vous assurer que c’est bien le cas, il suffit de le toucher pour le ressentir. D’ailleurs, la présence du salpêtre et de la moisissure à l’intérieur de votre chambre, de la cave ou encore dans la salle de bain sont témoin de l’excès d’humidité des murs ou la conséquence d’un manque d’aération. Concernant l’aspect extérieur de votre maison, un mur humide est généralement noirci et dans le pire des cas, il peut être victime de fissures plus ou moins considérables.

L’humidimètre, un équipement efficace pour mesurer l’humidité des murs

Pour commencer, il faut savoir différencier l’humidimètre avec l’hygromètre qui, lui, détermine l’humidité de l’air dans votre habitat et doit se situer normalement entre 45 % et 70 %. Ce dernier permet donc de contrôler la qualité de l’air. L’humidimètre classique, quant à lui, est un outil spécifique permettant de mesurer le pourcentage d’eau présent dans votre mur (valeur normale entre 0,4 % et 1 %). Mais pour avoir des résultats plus précis, le mieux serait d’utiliser un humidimètre thermique. D’ailleurs, pour en acheter un, il vous faudra néanmoins débourser plus d’une centaine d’euros par rapport au prix d’un matériel traditionnel.

Faire appel à un professionnel : une autre alternative

Pour y voir plus clair, recourir au service d’un spécialiste pour procéder à un diagnostic d’humidité des murs est aussi une bonne idée. En effet, cela peut même être réalisé gratuitement pour votre plus grand bonheur. Le professionnel pourra opter pour la technique de bombe à calcium au lieu de l’humidimètre afin de mieux mesurer les impacts. Non seulement, vous saurez les risques de l’humidité aux santés, mais l’identification des causes permettront aussi de vous rendre compte des travaux à entreprendre pour résoudre le problème.

Plan du site